AccueilSerie › Mes Premières Fois - Série (2020)

Mes Premières Fois - Série (2020)

Mes Premières Fois - Série (2020)

Mes Premières Fois - Série (2020)

Série de Mindy Kaling et Lang Fisher Comédie 2 saisons (en cours) Netflix 29 min 27 avril 2020

Le quotidien pas toujours facile de Devi, une lycéenne américaine d'origine indienne.

Informations du fichier


Seeds : 1007
Leechs : 352
telecharger

De prime abord, je vois cette Bande-annonce sur Netflix, et je me dis " encore un teen-moovie, encore un film tout pourri de Netflix", en fait c'est une mini-série et puis, ma BFF Nina me le conseille vivement. Donc je me lance dans cette nouvelle aventure télévisuelle de période de Confinement, sans trop d'attente, voir même prête à être consternée par le niveau bas de gamme d'un énieme programme Netflix.

Le pitch : Devi, une lycéenne américaine d'origine indienne doit surmonter la mort de son père et fait face à ses premiers déboires amoureux. Rien d'exceptionnel voir même carrément banal, en plus le résumé me rappelle the Edge of seventeen ( qui s'est avéré super décevant).

Pire que tout ce titre racoleur pour gamine de 14 ans, Est ce que Nina veut encore m'infliger un navet?

Finalement heureuse surprise, cette mini-série arrive à éviter beaucoup de clichés du genre, et surtout le principal : vous savez ce personnage que l'on retrouve dans (quasi) tous les teen-movie : l'ennemie jurée blonde.

Rien qu'avec cette absence de personnage, vu, et revu, on transcende le genre teen-moovie.

Sinon on a une voix off de John Mcenroe ( oui le joueur de tennis des années 80) tout du long, ça vient de nul part mais ça fonctionne bien, j'adore ce genre de prise de risques

Le personnage principal c'est vraiment ce qui fait la force de la série, tout le programme tourne autour d'elle, et cela fonctionne vraiment, ils ont pu approfondir son personnage sans tomber dans le patho, Devi est vraiment awkward mais pas awkward juste pour avoir l'étiquette comme quand les scénaristes se disent" il faut que notre personnage ait de la profondeur, mettons lui un sweat moche et des converses avec les lacets défaits, pour faire comprendre que notre personnage est tourmenté" ce qui est le cas dans beaucoup de teen-movie.

Ici notre personnage est vraiment une grosse nouille mais ses décisions sont construites et restent à peu près logiques alors que dans bien des films du genre, comme - à tous les garçons que j'ai aimé- combien de fois je me suis dit que la prise de décisions d'un personnage était totalement ridicule et seulement présente pour rajouter de la longueur au film.

Aussi, Devi n'est pas moche, mais elle n'est pas tellement belle, elle ne s'habille pas en 34. Dans beaucoup de teen movie et même des films lambda, l'héroîne pleurniche parce que quelqu'un lui a dit qu'elle était moche alors qu'objectivement c'est un canon, c'est le genre de détail qui m’énerve terriblement.

Ici, chaque épisode rajoute de l'épaisseur à Devi, du coup j'en viens au format de la série :10 épisodes de 30 minutes, je trouve que c'est adapté, un autre point fort.

Pour les personnages principaux, on a une bonne diversité culturelle, certains sont même gays, Fondamentaux du teen movie me direz-vous, mais ici les personnages principaux aussi sont très travaillés ( avec de bons jeux d'acteurs) pas en mode -ok la meilleure amie de l'héroîne est gay, l'autre est somalienne, et voilà c'est tout, elles n'ont AUCUN rôle si ce n'est être gay et noire- Du coup on évite un autre cliché du genre et ça fait du bien. Par ailleurs on a pas non plus le personnage énervant ( la copine émo ou la petite sœur généralement) qui balance de la punchline féministe tout le temps, sans contexte, juste comme ça, parce que le fémINnisME c'eSt DaNS l'AIr du tEMps et Que C'ESt TRop CoOL.

Pour la famille de Devi, celle ci est à fond dans la culture indienne, avec des supers costumes et la série nous offre quelques bons moment grâce à cela. On a toute la complexité de vouloir vivre avec des traditions dans un monde super moderne grâce au personnage de Kamala, c'est plutôt réussi.

La maman de Devi est insupportable mais twist, on comprend pourquoi à la fin de la saison 1.

J'aime beaucoup que la culture indienne fasse vraiment partie du scénario pas juste -super mettons une héroïne asiatique et faisons lui manger des nems pour bien ancrer sa culture dans le film-

Autre petit point fort qui est peut-être un détail, mais la maison de Devi correspond financièrement aux revenus de ses parents. Dans beaucoup de teen-movie on a une maison de 250 mètres carrés pour 3 ou 4 personnes alors que les revenus des parents sont censés être modestes, voir sans emploi.

Pour l'histoire on a quand même une jeune fille (15 ans) qui dès le premier épisode demande à son crush ( qui est le BG du lycée) à qui elle n'a jamais parlé de devenir son plan cul comme ça de but en blanc, alors qu'elle est en pyjama devant un gymnase,

le mec dit oui.

OKLM. J'ai été déçue par cette facilité scénaristique, mais vu que c'est quasiment la seule de toute la saison, on va dire que ça passe. Tout la saison est par la suite basée sur cette pseudo relation qu'a Devi avec Paxton.

On a aussi un triangle amoureux, péché mignon des film Netflix, ici ça fonctionne bien, en espérant que la saison 2 ne gâche pas tout. Le personnage de Ben est bien écrit, l'acteur joue bien

Au final on a une trame scénaristique qui se tient, certains rebondissements sont attendus et d'autres non, et encore une fois, rien que d'être surpris dans un teen movie ça tient du miracle.

J'ai eu très peur de la scène du journal intime. Dans combien de teen movie, une trace écrite de ses anciens crush alimentent des rebondissement scénaristiques totalement bidons? BEAUCOUP TROP -à tous les garcons que j'ai aimé- en tête ! J'ai beaucoup aimé qu'elle ne l'utilise que pour écrire des grosses cochoncetés, plutôt que d'écrire jour après jour ses péripéties avec une voix off bien lourde pour lire ce qu'elle écrit. Joli pied de nez aux autres films du genre.

En conclusion je mets 7/10 car on reste sur un teen movie où le Saint-Graal c'est de se taper le BG du lycée qui a pas inventé l'eau chaude, On évite les clichés du genre et j'aime bien la fin de la première saison qui pourrait se suffire à elle même. Merci Nina <3

Ces fichiers peuvent vous intéresser :