AccueilSerie › Alexandra Ehle - Série (2018)

Alexandra Ehle - Série (2018)

Alexandra Ehle - Série (2018)

Alexandra Ehle - Série (2018)

Série de Elsa Marpeau Comédie, policier et drame 2 saisons (en cours) France 3 1 h 30 min 27 mars 2018

Médecin légiste à l'institut médico-légal de Bordeaux, Alexandra Ehle est assistée par le jeune Théo Durrel, toute nouvelle recrue. Ensemble, ils forment un duo singulier. Durrel s'acharne à prouver sa sagacité. Ehle est connue pour ne jamais abandonner une enquête. Elle ne s'en cache pas : elle considère qu'une mission lui a été assignée afin de rendre justice aux victimes des crimes les plus odieux. Opiniâtre, elle obtient le meilleur des équipes de l'institut médico-légal. Le commandant de la PJ n'apprécie guère cette obstination. Néanmoins, il lui faut admettre que les preuves qu'Ehle parvient à rassembler s'avèrent déterminantes. Sans elle, nombre de dossiers patienteraient parfois trop longtemps sur le bureau des enquêteurs...

Informations du fichier


Seeds : 1029
Leechs : 360
telecharger

C'est de pire en pire, et rien ne va décidément plus sur France 3 ! On ignore dans quelles poubelles la chaîne va récupérer les téléfilms qu'elle veut nous faire ingurgiter, mais on se moque de plus en plus et délibérément de nous, du téléspectateur ! Comment peut-on à ce point et éhontément gaspiller l'argent de la taxe vidéo du contribuable ? Comment peut-on bénéficier de subsides généreux du conseil régional Aquitaine pour pondre des films comme ce navet ? Commençons par le pire : le scénario ! C'est consternant de stupidité, de nullité, de démence même et Elsa Marpeau semble vouloir nous faire avaler toutes les couleuvres de ce cauchemar comme si on avait le niveau intellectuel de la maternelle ! En effet, elle nous pond une histoire abracadabrante de médecin-légiste complètement neu-neu, qui n'a rien à "glander" à l'institut médical, au point qu'elle se substitue à son frère de flic à Bordeaux pour mener une enquête criminelle à sa place, et trouver qui a tué ce macchabée dont elle ne dispose que de la main sectionnée ! Un début qui commence déjà plutôt mal ! On a droit à une démonstration complète de l'expertise du toubib, avec tous les détails scabreux de médecine à l'appui. De ce côté-là, Marpeau a des goûts certains pour le scabreux, le sordide qu'elle entend partager mais que nous, on n'aime pas forcément, surtout quand on est en train de souper ! Au passage, Alexandra Ehle (mais où Marpeau a-t-elle trouvé ce nom gnan-gnan ?) puisque c'est elle la toubib des morts, emmène son clebs jusqu'à dans son bureau de l'institu médico-légal où les squelettes abondent ! Ils sont pour qui les jolis nonosses ? Délirant ! Après ça vous ne serez pas surpris s'il manque un tibia à une de vos connaissances autopsiées... Mais elle est forte la Ehle (plus forte que Ehle, tu meurs) : elle va déterminer que la main de l'homme est une femme, et je ne sais plus trop quoi de surprenant comme l'âge de la victime, la couleur de ses cheveux, ce qu'elle a mangé... Tout juste si elle ne donne pas les derniers numéros de la grille que le cadavre a joué au loto... Curieux ce qu'une main peut vous dire ! Forte de tous ces indices, Ehle va pénétrer indûment chez les gens à leur insu, perquisitionner sans mandat, emmener quelques preuves, et mener des interrogatoires avec une fausse carte de police qu'elle a volée à son frangin ! Bref,au point qu' un témoin va prévenir la police (la vraie) qui va interpeller le médecin-apprentie-fliquette, laquelle va se faire gronder par son frère qui lui fera les gros yeux, avant qu'elle soirt relâchée et recommence.. Ca mériterait déjà cinq ans, peut-être assortis du sursis si ce n'était du cinéma ! En outre, pour pénétrer illicitement chez autrui, elle a amadoué le clebs de garde en lui donnant à "bouffer" un des doigts de mains d'un cadavre, extrait du formol d'une bonbonne qu'elle ballade toujours avec elle ! Alors là, c'est encore plus grave puisqu'il y a détournement et recel de restes humains... Et pour accomplir le tout, elle est flanquée d'un stagiaire aussi neu-neu qu'elle et qu'on croirait sorti d'un asile tout proche... Voici donc ce que Marpeau est toute fière de nous présenter et que France 3 laisse passer sur nos écrans ! Côté casting, heureusement Julie Depardieu interprète le rôle de ce toubib déjanté avec une malice qui nous aide à ne pas perdre patience, et que tout le monde à sa place aurait refusé... mais elle même ne semble pas croire, heureusement, à cette sinietre farce stupide même pas marrante... Yerlès semble se demander ce qu'il est venu faire là et ne croit pas plus que nous à cette pantalonnade stupide... Quant à Andréa Ferréol, elle n'est là que pour faire joli sur le générique. Je n'aurai pas un mot de compassion pour Guelfi qui joue on ne peut plus mal un rôle on ne peut plus mauvais ! France 3 nous prend pour des gogos ! A quand le retour de Marleau ? France 3 le 27.03.2018

Après avoir vu le second épisode (Fou volant) Elsa Marpeau (la scénariste) m'a fait penser à William Sheller (chanteur-compositeur) qui au soir de sa vie, reconnaissait qu'à un moment "trop c'est trop comme enchainer deux cents concertes en un an et demi". Marpeau fait la même chose : plutôt que se consacrer au commissaire Marleau qui a été une réussite, elle dévie déjà sur un "coton-tige", thème plaisant certes, mais son histoire manque complètement de suite dans les idées et de simplicité. A encore une fois vouloir trop en faire ! Mais c'est quand même bien meilleur que Balthazar, seul coton-tige concurrent à rouler en Alpine Renault et beaucoup moins marrant. La vraie réussite dans ce second opus, c'est le casting excellent et sur ce point je n'ai pas changé d'avis ! Pour une fois, on n'a pas ratissé dans les tâcherons délaissés de la comédie : Julie est fantastique : Laura Smet, rediffusée quelques jours plus tôt, ne lui arrive pas à la cheville, et la gamine aux cheveux bleus (je n'ai pas trouvé son nom) pleine de promesse ! Que tous les acteurs arrivent à rendre vivante cette histoire complètement neu-neu tient de la performance. Elsa Marpeau devrait méditer cette phrase de Gabin : " si t'as une bonne histoire, t'as un bon film !" A condition de ne pas multiplier les digressions, et les personnages zinzins genre celui boeuf-carottes qu'on a du mal à supporter et qui lui joue mal ! La belle Julie a cependant fait avec Bernard Yerlès un tabac à l'audimat en prenant la première place toutes chaînes confondues, avec plus de 4 MM de téléspectateurs, battant même Joséphine malgré un épisode inédit à la sauce Noël et les grosses têtes ! Y compris celle de Ruquier dont tout le monde se protège de l'overdose ! Va-t-il enfin finir par se coucher ? France 3 le 18.12.2018

Ces fichiers peuvent vous intéresser :