AccueilSerie › Élite - Série (2018)

Élite - Série (2018)

Élite - Série (2018)

Élite - Série (2018)

Série de Carlos Montero et Darío Madrona Policier, drame et thriller 3 saisons (en cours) Netflix 50 min 5 octobre 2018

Après l'effondrement d'un lycée, un constructeur tente de redorer son image en proposant de payer les études de trois jeunes victimes dans une prestigieuse école privée.

Informations du fichier


Seeds : 715
Leechs : 250
telecharger

Autant le dire tout de suite : si vous regardez fréquemment des teen-séries en milieu lycéen/universitaire, vous arriverez ici en terrain connu mais vous ne verrez rien non plus de nouveau. Tout y passe : les histoires d'amour/de sexe, les problèmes d'argent et de drogue, les différences de classe sociale, le racisme... On a déjà vu tout ça, la différence étant ici l'hispanisation de l'environnement. Là où un 13 Reasons Why par exemple se basait sur ce milieu pour développer une thématique forte et percutante et la galerie de personnages bien écrits qui allait avec, on reste ici dans le très classique à tous niveaux et on tombe parfois même dans le caricatural.

On peut se demander quelle est la pertinence de refaire ce que font les américains et d'autres depuis 35 ans, mais après tout pourquoi pas, ça ne leur est pas réservé. Certaines thématiques sont introduites de façon un peu forcée, parce qu'il semblerait qu'il faille en parler obligatoirement si on fait une teen-série : l'homosexualité, le racisme, la drogue... Alors c'est très bien d'en parler, mais c'est mieux si on arrive à le faire de façon subtile, avec des personnages réalistes et sans les gros sabots. Mention spéciale ici au personnage gay musulman dealer de drogue qui cumule et dont on aurait pu se passer de l'arc scénaristique qui n'amène rien à l'histoire principale, hormis l'intégration de ces sujets.

Malgré tout ça, la série reste plaisante à suivre grâce à un rythme plutôt enlevé dans lequel on a pas le temps de s'ennuyer et un casting allant du très bon au moyen mais globalement sympathique. On a déjà vu et revu l'enrobage mais on a néanmoins envie de connaître le fin mot de l'histoire, et dans ce cas qui a tué, comment et pourquoi. La saison est écrite de façon à pouvoir se suffire à elle-même, mais elle peut aussi aisément donner lieu à une seconde dont je ne doute pas qu'elle adviendra si les audiences de cette première tiennent la route. Personnellement je préférerais qu'on en reste là, car cette conclusion, sans trop en dire, tranche pas mal avec ce qu'on voit dans la plupart des productions de ce type et est un peu moins prévisible et classique que le reste.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :