AccueilSerie › Les Quatre Filles du docteur March - Série (2017)

Les Quatre Filles du docteur March - Série (2017)

Les Quatre Filles du docteur March - Série (2017)

Les Quatre Filles du docteur March - Série (2017)

Série de Heidi Thomas Mini-série et drame 1 saison (terminée) BBC One 1 h 26 décembre 2017

Aux Etats-Unis, pendant la guerre de Sécession, les quatre filles du docteur March, parti au front, tentent de surmonter les difficultés de la vie quotidienne.

Informations du fichier


Seeds : 732
Leechs : 256
telecharger

Une adaptation classique du roman de Louisa May Alcott. Les trois parties font un film de 3 heures environ, et curieusement, je n'ai pas eu l'impression d'avoir plus de choses à me mettre sous les yeux que dans le film de Gilliam Armstrong, qui dure, lui, 1 heure de moins.

Les comédiennes sont assez moyennes, mise à part Emily Watson, très bien en Marmee March. Maya Hawke est pas mal aussi, quoiqu'un peu maladroite, mais les interprètes de Meg, Beth et Amy sont carrément fades, tout comme Jonah Hauer-King qui joue Laurie. Alors que je pensais que j'allais préférer cette version car toute neuve, plus complète etc., cela n'a pas été le cas.

Déjà, il y avait de grands comédiens dans la version de Gillian Armstrong, qui font toujours de l'ombre à ceux qui officient ici : -Christian Bale était un Laurie drôle, malin, charmant et sombre à la fois, ce que JHK n'arrive en aucun cas à égaler ici (en fait, il est juste transparent) -Kirsten Dunst était une adorable Amy, remplacée plus tard dans le film par Samantha Mathis, qui interprétait une Amy apaisée et plus douce. Ici, Kathryn Newton, elle reste en permanence sur le même registre : détestable et horripilante -Gabriel Byrne, fragile et émouvant -Winona Ryder, parfaite -Susan Sarandon, impériale en Marmee -Et surtout Claire Danes dans le rôle de Beth, qui était tout bonnement parfaite, habitée, à fleur de peau. Ici, Annes Elwy est très très loin du compte !

Ensuite, la musique de Thomas Newman était sublissime, ainsi que la photo.

Enfin, de l'émotion ! Cette version ci en manque tellement ! Ni les amours, ni les départs ne m'ont arraché la moindre parcelle d'émotion. La version de Gillian Armstrong était plus proche des personnages, qui avaient plus de corps, et de leurs sentiments... Ici, tout est un peu aseptisé. Et c'est juste un peu ennuyeux à regarder.

Franchement, je crois que je vais revoir la version de 1994...

Ces fichiers peuvent vous intéresser :