AccueilJeux › Uncharted 4 : A Thief's End (2016) - Jeu vidéo

Uncharted 4 : A Thief's End (2016) - Jeu vidéo

Uncharted 4 : A Thief's End (2016)  - Jeu vidéo

Uncharted 4 : A Thief's End (2016) - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Naughty Dog et Sony Interactive Entertainment PlayStation 4 Action-Aventure 10 mai 2016

Nathan Drake a quitté le monde de la chasse au trésor. Cependant, le destin en a décidé autrement en la personne du frère de Drake, Sam, dont la vie est en danger. Celui-ci ressurgit pour lui demander de l'aide et propose à Drake une aventure qu'il ne peut refuser: le trésor du pirate Henry Avery.

Informations du fichier


Seeds : 1054
Leechs : 369
telecharger

Ceci est ma première critique de jeu vidéo, et oui, il était temps que je m'essaie à l'exercice. Quoi de mieux que cet Uncharted pour commencer ? Il est vrai que je ne joue pas beaucoup aux jeux vidéos, j'ai d'autres passions à côté qui me prennent beaucoup de temps et puis se procurer un jeu coûte plus cher que de se procurer un film ou un album, si vous voyez ce que je veux dire. C'est pour ça que je choisis bien mes jeux et que je suis à peu près sûr d'aimer tous les jeux auxquels je joue. Bref, tout ça pour dire que je me suis lancé dans la saga débutée en 2007 par Naughty Dog : Uncharted. Une licence qui reprend ce qui a été introduit par Tomb Raider, les jeux d'aventure en mode Indiana Jones et qui possède un petit côté cinématographique, c'est-à-dire pas mal de cinématiques et un scénario/développement de personnage important. Le premier est sympa, il a un peu vieilli et ne propose pas forcément grand chose d'exceptionnel mais reste cool à jouer, et ça reste les débuts de la saga donc c'est important, le deuxième pousse plus loin ce que faisait le premier et nous propose des décors plus variés, de bons moments d'action et des personnages toujours aussi attachants, ainsi qu'un bon méchant. Le troisième est un peu long sur le début, avec beaucoup d'énigmes assez chiantes (je trouve) mais nous offre par la suite de bonnes fusillades. Celui qui nous intéresse aujourd'hui, celui pour lequel je vais développer un peu plus, c'est le dernier opus (si on fait abstraction du spin off) celui qui a pour sous titre : A Thief's End et peut être celui que j'ai préféré. Naughty Dog s'est surpassé pour ce quatrième volet et va encore plus loin que pour les précédents (probablement aidé aussi par les technologies qui évoluent), ils ont conclu magnifiquement ce qui est aujourd'hui devenu une licence culte du jeu vidéo (c'est celui qui n'y connaît rien qui le dit, faites-en ce que vous voulez).

Tout d'abord et même si ça paraît logique, tout ce qui touche au visuel de l’œuvre. Forcément, le jeu est sorti en 2016, sur la dernière génération (au moment où j'écris) donc ce n'est pas surprenant que ce soit beau. Le truc c'est que quand je dis que le jeu est beau, ça signifie qu'il est magnifique. Que ce soit dans un domaine en Italie, ou les montagnes enneigées ornées d'herbes orangées en Écosse, dans la périphérie d'un volcan à Madagascar, dans un groupe d'île ou dans les ruines d'un village pirate, on en prend plein la face et on ne cesse de s'émerveiller devant ces paysages tous plus fous les uns que les autres. Surtout que ils (les développeurs) n'hésitent pas à bien mettre en valeur leur décor dans des plans larges. Les visages des personnages sont très bien modélisés, assez bien pour comprendre les émotions de ceux ci. Si tout ce qui est tape-à-l’œil est réussi, les détails ne sont pas laissés de côté et sont tout autant travaillés. Par exemple, chose toute bête mais quand on fait plouf et qu'on ressort de l'eau, on est tout mouillé (chose que faisait déjà le 3) mais quand on marche dans le sable, on voit les traces de pas. Autre exemple, quand on s'amuse à se rouler dans la boue, nos vêtements deviennent tout sale. Dernier exemple, on voit la poussière environnante et quand on est dans le noir puis qu'on allume la lampe, on va voir la poussière qui traîne dans l'air à l'endroit éclairé. Petit point négatif, je ne sais pas si c'est le jeu ou si c'est ma PS4 qui recrache ses poumons (ce qui m'embêterait puisqu'elle n'a seulement 2 ans) mais j'ai eu droit à quelques ralentissements à certains moments, mais rien de grave. Important de noter que le jeu est aussi voire plus beau que certains jeux sortis récemment (Star Wars Jedi Fallen Order en tête). Donc oui, le jeu est sublime, je me suis exclamé à plusieurs reprises « Oh WOW mais c'est TROP beau bordeeeeeeeeeeel !!! ».

Ce qui a retenu l'attention des joueurs, et de moi aussi, du coup, c'est la liberté. Toujours avec l'envie de bien faire, Naughty Dog a dû voir les retours des joueurs sur le manque de liberté, le fait que les zones soient toutes restreintes et se sont dit : « bah tiens, faisons plaisir à nos fans et accordons leur plus de liberté » et ça se ressent, oh que oui. En premier lieu, les zones d'exploration sont beaucoup plus ouvertes et là où un seul chemin était permis dans les précédents opus, ici on peut accéder à des endroits de différentes manières, en passant par des endroits différents. Mais là où je me suis réellement dit qu'on était plus libre, c'est lors du passage en voiture à Madagascar. Quel kif, mais quel kif ce moment ! Pouvoir se balader librement en voiture dans ce magnifique endroit, pouvoir sortir de la voiture, aller découvrir des endroits qu'on ne serait peut être pas allé voir si on n'était pas un minimum curieux (du type, aller derrière la cascade), j'ai pas eu une telle sensation de liberté dans les autres volets et j'ai beaucoup aimé. Même remarque pour le moment où on peut se balader comme on veut entre plusieurs petites îles avec notre bateau, on peut s'amuser à découvrir plein de choses. Et là on ressent pleinement le côté exploration, car les plus curieux seront récompensés par des bonus comme des trésors, des pages de livre à écrire, des lettres de pirates morts, beaucoup d'aventuriers en herbe seront ravis.

Uncharted, ce n'est pas que de l'exploration, c'est aussi de l'action, et ça j'aime beaucoup. Deux types d'actions différents : les fusillades dans une zone ouverte et les séquences un peu plus dirigistes. Pour ses dernières, on a par exemple la fuite de la prison, la fuite du domaine ou la poursuite en voiture/moto/camion à Madagascar. Et même si je pense que je préfère l'autre type d'action, ces séquences là sont très intenses et sont comparables à des scènes d'action de films tels que Fast & Furious (là ça sort les grosses références) ou Mission Impossible. Elles possèdent un côté grand spectacle à base d'explosions, de destruction, de bruit de balles à tout va et je les trouve plutôt impressionnante. C'est surtout la poursuite à Madagascar, en sortant de la ville pour récupérer Sam (c'est moyennement du spoil, rassurez vous) qui m'a marqué. Elle se sépare en deux temps : fuir un gros blindé armé jusqu'aux gentes en plein milieu de la ville dans notre petite voiture absolument pas protégé puis la récupération de ce cher Sam. La première partie est plutôt stressante, surtout quand on est nul comme moi et la deuxième est juste jouissive car on peut naviguer entre les véhicules, en conduire certains, ce qui nous permet de foncer sur des motos ennemies et de les déglinguer, tout en fusillant des ennemis.

Le deuxième type d'action, les fusillades en zone, je les aime beaucoup pour la liberté qu'elle nous offre. Oui, de ce côté là aussi, Naughty Dog a décidé d'ouvrir les zones, de rendre le joueur plus libre. On a ainsi souvent le choix entre discrétion et bourrinage (oui c'est pas français), pour satisfaire tout type de joueur. Pour la discrétion, les développeurs ont rajouté des signes qui indiquent qu'un ennemi pense avoir repéré quelque chose (le signe est blanc), qu'il est à deux doigts de vous repérer, genre il sent qu'il y a une couille dans le pâté (le signe est jaune) et qu'il nous a repéré (signe orange). Bon, si le signe devient orange, c'est le moment de sortir l'AK-47 et de casser des bouches ou de se cacher pour retenter l'infiltration. D'ailleurs, dans la continuité du détail, les PNJ ennemis communiquent entre eux, informent les autres quand ils découvrent un corps à terre, bref ils interagissent et ça fait plus réaliste. Ça c'est pour la discrétion, pour les ninjas de l'ombre, et même si c'est sympa, le mode bourrin c'est pas mal non plus. On a plusieurs types d'armes, des fusils d'assaut, des pompes, des explosifs, des pistolets donc chacun peut faire comme il veut. On peut même s'amuser à faire des trickshots grâce au grappin, et là c'est le moment où je fais genre j'suis un pro : j'étais tellement content quand j'ai fait une glissade (sur les pentes de gravier), un saut, un petit coup de joystick droit et un no scope au pistolet (celui qui fait beaucoup de dégâts mais qui n'a que deux balles). Donc ouais, on peut faire tout genre de choses, on peut aussi balancer des tonneaux explosifs et les faire exploser en l'air, jouer avec les grenades (c'est juste dommage de ne pas pouvoir faire de retours à l'envoyeur avec celles des ennemis, c'était quelque chose que j'avais beaucoup aimé dans le 3). On peut également choisir le combat au corps à corps et les chorégraphies sont très sympas et assez variés, parfois un autre personnage vient nous aider et c'est cool, chose très marrante: quand Nathan porte Elena pour frapper un ennemi. En exemple de fusillade de ce type, celle à Madagascar , près du bâtiment où il faut abaisser le pont manuellement ou encore mieux, celle dans une zone de fouille ennemie, toujours à Madagascar, où on peut arriver à fond en voiture et écraser des PNJ ennemis mouhaha. Important de noter les animations de Drake (pas le rappeur américain lol), on le voit prendre le temps de sortir et ranger ses armes et encore une fois, ça ajoute un peu de réalisme. Bref, j'aime beaucoup les séquences pan pan boum boum de cet opus.

Comme je l'ai dit en intro, Uncharted c'est aussi une inspiration cinématographique et pas mal d'importance accordée au scénario et aux personnages. C'est aussi ce qui constitue le rythme du jeu. Est-ce que cette partie est réussi ? Oui, sans surprise.

Nathan Drake s'est rangé, il a trouvé un travail et surtout, vis une petite vie tranquille avec Elena. Le développement de Nathan va se faire à l'aide de deux choses : son frère Sam et sa relation avec Elena. Et oui, Nathan a un frère, Sam, et on apprend par la même occasion qu'il quittait l'orphelinat parfois pour le rejoindre. La relation qui les unit est très touchante, on comprend facilement que la perte de son frère a affecté Nathan. Ah oui, parce qu'en fait, Sam est censé être mort lors d'une opération dans une prison pour récupérer un crucifix, sauf qu'en fait il ne l'était pas et est resté quelques temps emprisonné. Quand Nathan revoit son frère, évidemment il est heureux et surtout, il est prêt à tout pour ne pas le perdre de nouveau. C'est pour ça qu'il va le chercher à la fin, alors que Sam a décidé d'aller chopper le trésor, trésor que Drake était prêt à abandonner pour la survie de son frère. Et puis il va aussi le pardonner rapidement quand il découvre qu'il lui a menti. Quand Elena découvre que Drake lui a menti, elle est bien sûr beaucoup affectée et on a droit à une scène d'émotion, mais on se rend compte rapidement que la relation entre ces deux amoureux est forte, car malgré tout, elle continue de le suivre et de lui sauver la vie. Avec le personnage de Sam, on prend conscience de comment la cupidité et l'envie de trouver le fameux trésor affecte notre mentalité et notre comportement. Le scénario est bon, il amène bien les fusillades et les moments d'action, les différents retournements sont bien construits grâce au développement/caractérisation de personnage mais on a quand même quelques facilités comme le coup d'Elena qui retrouve Drake ou encore Rafe et son hacking. Autre problème, je trouve que ça s'étire en longueur et le schéma narratif est un peu relou. Je m'explique : en fait, on va à des endroits qui son censé contenir quelque chose pour nous permettre de trouver un trésor mais en fait, ça nous emmène à un autre endroit qui lui nous emmènera à un endroit où il y a le trésor, et ça ne fait que ça. Le problème, c'est qu'on a l'impression d'une certaine paresse de la part de Naughty Dog (qu'on a pas trop de mal à pardonner puisque le reste est presque parfait) mais surtout, j'ai eu l'impression que ça pouvait se terminer plus tôt. On a aussi ce flashback (le chapitre 16) qui vient complètement briser le rythme et qui est juste chiant. Ce volet est la conclusion de la saga, et le dénouement est excellent. Nathan qui décide de vraiment arrêter toutes ces conneries, qui se range enfin et qui est prêt à vivre une vie normale en compagnie d'Elena. L'épilogue est juste excellent en plus d'être surprenant, plein d'émotions je trouve et l'idée de transmission qui vise juste.

En conclusion, j'ai beaucoup aimé ce volet, malgré 2-3 défauts qui me bloquent un peu, qui m'empêchent de mettre plus. Je pense que c'est mon préféré, ça se joue entre lui et le 2 et ça se joue à rien. Je suis très content d'avoir joué à cette saga, j'ai pris réellement plaisir à suivre les aventures de Nathan Drake qui se concluent magnifiquement dans ce « A Thief's End ». Il faut jouer à ces 4 jeux, surtout si on est fans des jeux solos, parce que c'est vraiment cool. Ah oui c'est vrai, il y a un mode multijoueur mais j'ai fait deux parties de match à mort par équipe et bon...rien de bien fou. Bref, c'était ma première critique de jeu vidéo, n'hésitez pas à me faire des retours (positifs ou négatifs) afin de m'améliorer. Uncharted, c'est validé. 8/10

Ces fichiers peuvent vous intéresser :