AccueilJeux › God of War III Remastered (2015) - Jeu vidéo

God of War III Remastered (2015) - Jeu vidéo

God of War III Remastered (2015)  - Jeu vidéo

God of War III Remastered (2015) - Jeu vidéo

Jeu vidéo de SIE Santa Monica Studio et Sony Interactive Entertainment PlayStation 4 Action-Aventure et beat'em up 14 juillet 2015

Troisième volet des aventures de Kratos, le dieu de la guerre, qui part avec les titans tuer les dieux de l'olympe.

Informations du fichier


Seeds : 736
Leechs : 258
telecharger

Parlons de God of War III !

Dernier jeu en ce qui concerne mon épopée God of War (paix a ton âme) avant d'éventuellement me lancer dans le nouveau. Cet épisode (3) vient clôturer la spirale dans laquelle Kratos s'est enfoui depuis la fin de l'épisode 1. Comme toujours avec God of War, on commence avec une introduction parfaitement bien rythmé avec une mise en scène qui frôle la perfection ! J'oserais même dire, c'est peut-être l'introduction la plus réussie de la saga, tout est là pour que ce soit mémorable !

Le scénario signe la fin de l'épopée pour Kratos, enragé comme jamais envers les dieux, Kratos aura qu'une seule idée en tête, les éliminés avec comme objectif ultime, Zeus ! Certes, ça reste du très basique comme scénario, mais je trouve que ça fonctionne bien. La quête de vengeance de Kratos atteint ici son paroxysme, la violence envers les dieux sera intensive (non mais le finish de Poséidon.. ouch !) et signera la fin de cette quête pour Kratos. Vous savez, ce que j'aime dans cette saga est vraiment le traitement de Kratos, bien sûr que ça ne plaira pas a tout le monde, mais voir un personnage aussi violent & sans aucun scrupule (comprendre que rien, littéralement rien ne l'arrêtera) est vraiment intéressant. Encore une fois, ce jeu n'est pas a mettre entre toute les mains, on nage dans l'ultra violence du début a la fin, sentiment encore plus accentué par la Playstation 3 qui propose des graphismes bien plus réaliste que la Playstation 2 (oui, le jeu est magnifiquement gore). God of War III est peut-être l'épisode qui propose la meilleure mise en scène même si toute la saga est dingue sur ce niveau, mais le III place la barre encore plus haute (fallait le faire !).

(Après avoir terminé l'aventure, voir cette fin "après crédit" donne vraiment la sensation d'un nouveau départ pour Kratos, donc bon, je peux comprendre la nouvelle direction prise par le 4, ça semble logique même si ce gameplay va me manquer :P)

Encore une fois, on retrouve Kratos qui garde exactement le même caractère que dans les deux autres épisodes, car c'est une suite directe. Kratos est toujours aussi charismatique même si on ressent bien le sentiment qu'il est a bout au niveau de sa patience. De base, Kratos n'est pas des plus patients, mais là... j'aimerais pas être dans son chemin. Pour moi, cet épisode est vraiment l'apothéose de la saga (sur tout les points, Kratos compris), il ne pouvait pas finalement continuer avec un Kratos enragé comme jamais ! C'est sûrement pour ça qu'on retrouve un Kratos bien plus calme dans le 4 (hâte de le découvrir tout de même !). Je pense aussi, je n'ai jamais vraiment parlé d'Athéna dans mes critiques des autres jeux, mais au final elle est important dans cette saga. Je vais en parler très rapidement, Athéna a une relation spéciale avec Kratos, une allié puis-je dire. C'est un peu la voix de la raison que Kratos ignore tout le temps en fait, elle apparaît souvent et c'est un personnage important.

Sinon, en antagoniste bah... on retrouve la plupart des dieux grecs qui sont là pour barrer la route de Kratos même si... ahahahahahah, non en fait, Kratos est juste trop furieux pour avoir peur d'une bande de dieux salades grecques (je rigole ! je ne me moque pas pour ceux qui surkiffe !).

Le bestiaire est digne des anciens jeux, on retrouve la plupart des créatures avec un nouveau design ma foi fort convaincant sans oublier les nouveaux venus (la chimère !). Ce qui change énormément avec cet opus Playstation 3 est bien sûr la qualité des modèles de chaque ennemi. La première fois qu'on rencontre la Gorgone par exemple est juste... j'étais sans mots tant la créature est magnifique (les écailles, sont animations, TOUT !), c'est juste impressionnant tant les mouvements sont réalistes. Les ennemis aussi de bases ont plusieurs nouvelles animations, je pense notamment aux sbires de base qui peuvent maintenant ramper une fois couper en deux (saleté d'handicapé, j'vais l'buter moi !).

Sinon, le plus gros morceau du jeu vient des boss, la clairement tout comme la mise en scène, la barre a été place très haute ! C'est simple, la plupart des boss du jeu sont des dieux qu'on doit tuer pour avancer dans l'histoire, autant dire qu'un combat contre Poséidon ou même Hercule est juste hallucinantment classe ! C'est ça qui m'a le plus plu du jeu clairement, cette sensation d'apocalypse après chaque divinité tuer sans aucune pitié, faut adhérer au délire !

Autant le dire d'avance, les personnages et le bestiaire ont eux un soin particulier au niveau de leur qualité graphique et même de leur animation. Même en cherchant bien, il est impossible de prendre le jeu en défaut, ça force le respect !

Le doublage anglais est d'une bonne qualité, la voix colle extrêmement bien à Kratos (contrairement à la voix française que je trouve immonde, les couilles de Kratos disparu ?) tout comme aux autres personnages.

Tout comme les autres God of War, l'épisode III reste dans une optique d'aventure linéaire au level design intéressant, il y a toujours le backtracking (revenir sur ses pas) pour ouvrir de nouveau passage, c'est toujours aussi bien fait. On retrouve (encore une fois comme dans les anciens) des coffres cachés dans l'environnement qui fait office d'objectif annexe (les ouvrir donnent des bonus de magie, de santé, etc...). Puis vient les objectifs annexes, les challenges qui se débloquent une fois le jeu terminé !

God of War III est clairement l'épisode qui propose le meilleur gameplay (heureusement, j'ai envie de dire), plus fluide, plus d'attaque, plus de possibilité. Dans les grandes lignes, le gameplay est très semblable (la plupart des attaques, l'esquive, la contre-attaque) tout se fait de la même manière qu'avant. La différence vient surtout (bah déjà de la fluidité globale), mais des petits ajouts sympathiques (comme attraper un ennemi puis courir avec !), mais ça ne change pas fondamentalement la manière d'appréhender le jeu, on reste dans du connu. On retrouve aussi énormément d'armes annexes dans le III & pour une fois, elles sont vraiment utiles et intéressantes à utiliser ! (tout comme la magie).

L'intelligence artificielle (comme je disais dans ma critique du 2) est extrêmement violente, elle n'attend pas que le joueur est terminé avec un monstre pour attaquer, ce qui est bien ! Franchement, je n'ai rien à redire sur L'IA (hormis quelques bugs parfois), elle est assez intelligente pour "travailler" en équipes, elle esquive et bloque les attaques, de quoi tenir tête au joueur pour les plus gros monstres ! Sinon, la difficulté vient bien sûr de L'IA agressive, en normal le jeu n'est pas très difficile (sauf la fin), mais les challenges et les modes de difficulté plus élevé vous donneront du fil a retorde, clairement.

Les énigmes quant à eux sont... moins inspiré qu'avant, elle sont toujours présente, mais en moins grande quantité, ça fera plaisir à certains j'imagine x).

alors là... accrocher bande de petit con, car j'ai jamais vu un codex aussi généreux en vidéo (MAKING-OF) ! C'est simple, il y a des vidéos explicatives dans le déroulement du jeu pour tout et n'importe quoi, mais ! tout n'est pas rose, ça manque d'illustration X).

On retrouve dans ce troisième opus encore un excellent travail sur la diversité de l'environnement exploré en plus d'avoir une direction artistique inspirée qui est un délice pour les yeux ! (faut adhérer au genre chaotique par contre). Clairement, graphiquement, le 2 était très impressionnant, mais la on passe un gap graphique impressionnant qui ne laissera personne de marbre. Que ce soit l'environnement d'une incroyable immensité qui regorge de détails ou la modélisation des personnages (genre la peau de Kratos est dingue), impossible de ne pas être un minimum ébloui par la qualité des graphismes, une claque ! On garde aussi le level design de qualité de l'opus 1-2 avec des environnements qui propose moulte passage fermé qui demanderont du backtracking (avec un nouvel objet au préalable pour avancer) sans jamais être chiant, comme dans les anciens, c'est bien imbriqué dans l'aventure ! Impossible de ne pas parler des titans qui font littéralement office d'environnement en mouvement, juste Gaïa en début de jeu te donne une claque qui te décapite la tête, vraiment putain ! Puis ce qui m'a plu aussi, est de voir

(SPOIL) l'environnement sombré dans le Chaos après chaque mise a mort d'un dieu, une bonne idée !

(oui, je fais du recyclage de situation, mon maître Ubisoft m'a expliquer comment faire pour gagner du temps et de l'argent, merci UBI !)

Sinon, musicalement, God of War III propose quelque chose d'épique (https://www.youtube.com/watch?v=DRsYTXy6fhw) qui colle parfaitement à l'aventure. L'ost vient propulser l'action épique du jeu vers les cieux (vraiment, ça joue beaucoup) !

Conclusion : pour ma pomme, God of War III est clairement l'épisode le plus dingue en terme de mise en scène, de combat de boss, des graphismes, pour moi (je le dis, pour moi) cet épisode est le meilleur, il ne manque pas d'intensité, il propose une aventure violente sans retenu sans omettre les qualités des anciens. Après, j'imagine que tout le monde a son God of War préféré, certains aiment mieux le premier (un péquenaud qui commence par W, tsss ! :P) d'autres le 2, etc... une question de goût, simplement. (par contre, l'enfant de satan qui va me dire, moi j'aime bien Chain of Olympus... je lui défonce le crâne avec mon chat, tenez ça pour dit !)

Ces fichiers peuvent vous intéresser :