AccueilFilm › Les Blagues de Toto - Film (2020)

Les Blagues de Toto - Film (2020)

Les Blagues de Toto - Film (2020)

Les Blagues de Toto - Film (2020)

Film de Pascal Bourdiaux Comédie 1 h 24 min 5 août 2020

A l’école, Toto est bien plus doué pour faire rire ses copains qu’écouter les leçons de la maîtresse. Avec ses parents aussi, les blagues de Toto se transforment souvent en catastrophes… La dernière en date ? La chute d’une sculpture pendant un évènement organisé par le patron de son père. Mais cette fois-ci, Toto assure qu’il est innocent et refuse d’être accusé d’une bêtise que pour une fois, il n’a pas faite ! Avec ses meilleurs amis, il va mener l’enquête.

Informations du fichier


Seeds : 1158
Leechs : 405
telecharger

En soi, adapté les Blagues de Toto n’a déjà pas beaucoup de sens. Si c’est en plus pour le confier au réalisateur de Boule et Bill 2, franchement, est-ce que ça valait le coup ?

Toto se rend à son premier jour d’école. Enfin, c’est ce qu’on nous dit au début, dans ces termes, en précisant qu’un peu de régles lui fera du bien… pour qu’on nous dise aprés qu’il et bien connu de cette école et en CM1. Logique. Bref, passons. Lors d’une inauguration, il fait une bêtise qui risque de l’envoyer en pension et va donc essayer de prouver qu’il n’y est pour rien…

Du coup, au bout de 5 minutes, on se demande déjà dans quoi on a mis les pieds. On ne comprend plus où en est Toto, et le pire se profile pourtant. Vous savez, les fameuses blagues de Toto. Celles qui sont si simples, déjà entendu un million de fois. Eh bien, il semble que les scénaristes ne les ait pas compris. Alors ils les racontent, à leur maniére, et elles perdent tout leur sens. Elles ne sont plus drôles, parcequ’elles sont agencées n’importe comment. Qu’elles sont prononcées à n’importe quel moment. En fait, on a l’impression que le film a été écrit pour placer les blagues, plutôt que les blagues soient placés aprés l’écriture. Ça ne peut pas fonctionner dans ces conditions.

Alors une fois de plus, on se demandera comment un tel casting a signé pour ce film. Autant on se désolera toujours autant des choix piteux de Guillaume de Tonquédec (pourtant bon acteur), autant Ramzy enchaîne les films de piétre qualité depuis quelques mois, mais il faut reconnaître que les enfants s’en sortent bien. Mais le meilleur point reste à donner à Daniel Prevost, plutôt sympathique en pépé nostalgique de son enfance, prêt à tout pour aider son Toto. Et est-ce que c’est tout ? Bah non, vous vous doutez bien que les aspects dramatiques du film sont balancés, pour ne plus jamais être évoqués ensuite. Ou alors tellement rapidement qu’on l’oublie à vitesse grand V. Honnêtement, je n’ai pas entendu un seul rire d’enfant dans la salle (le film leur est pourtant destiné) et à peine 2 ou 3 chez les adultes. Faible. Faible. Trés faible.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :