AccueilFilm › Astérix : Le Secret de la potion magique - Long-métrage d'animation (2018)

Astérix : Le Secret de la potion magique - Long-métrage d'animation (2018)

Astérix : Le Secret de la potion magique - Long-métrage d'animation (2018)

Astérix : Le Secret de la potion magique - Long-métrage d'animation (2018)

Long-métrage d'animation de Louis Clichy et Alexandre Astier Animation, aventure et comédie 1 h 25 min 5 décembre 2018

À la suite d’une chute lors de la cueillette du gui, le druide Panoramix décide qu’il est temps d’assurer l’avenir du village.Accompagné d’Astérix et Obélix, il entreprend de parcourir le monde gaulois à la recherche d’un jeune druide talentueux à qui transmettre le Secret de la Potion Magique…

Informations du fichier


Seeds : 1074
Leechs : 376
telecharger

Bon ben voilà une bonne suite !

A chaud, j'aurais dit que le film n'est ni meilleur, ni moins bon que le 1er opus du duo Clichy / Astier : une bonne maîtrise de l'univers des BD de Gosciny et Uderzo couplée à une appropriation de l'univers comme avait pu le faire un Alain Chabat sur l'excellentissime Mission Cléopâtre.

Ajoutez à cela une réalisation excellente et une esthétique jamais prise en défaut (certains plans sont vraiment très beaux, comme celui d'un Astérix, songeur sur la plage) et vous obtenez un très bon film pour petits et grands. Je dirais même qu'à durée équivalente au précédent, le film est mieux rythmé, plus équilibré (j'avais éprouvé un petit ventre mou au 2/3 du Domaine des Dieux).

Alors, me direz-vous, pourquoi se contenter d'un 7 ? Eh bien, déjà, je vous dirais que le 1er s'était déjà "contenté" d'un 7 :)

Et pour le reste, je ne sais pas trop quoi vous dire : peut-être que ce(s) film(s) est un poil trop classique, trop respectueux de l'univers de départ pour s'en affranchir un poil plus ? Quand je parlais tout à l'heure d'appropriation par Chabat, une de ses grandes réussites est qu'il était allé loin, très loin, beaucoup plus loin en mêlant fortement ce qu'on appelait à l'époque "l'esprit Canal" au monde d'Astérix (et par je ne sais quel miracle, cela fonctionnait ! :D). Ici, même s'il s'agit d'un scénario original d'Alexandre Astier, ça ne sort pas trop des lignes. Voilà peut-être pourquoi je ne mets "que" cette (déjà bonne) note.

Allez, Alea jacta est !

Ces fichiers peuvent vous intéresser :