AccueilFilm › Pokémon, le film : Je te choisis ! - Long-métrage d'animation (2017)

Pokémon, le film : Je te choisis ! - Long-métrage d'animation (2017)

Pokémon, le film : Je te choisis ! - Long-métrage d'animation (2017)

Pokémon, le film : Je te choisis ! - Long-métrage d'animation (2017)

Long-métrage d'animation de Kunihiko Yuyama Animation, aventure et fantastique 1 h 35 min 15 juillet 2017

Reboot de la série de long-métrage Pokémon. Ce nouveau film reprend la première saison de la série animée mais avec des différences mineures car situées dans un univers alternatif.

Informations du fichier


Seeds : 969
Leechs : 339
telecharger

Les films Pokémon sont des produits dérivés qui n'ont aucunes autres ambitions que divertir, et donc moins le film est divertissant et plus ils méritent que vous lui crachiez dessus. Après on peut ne pas aimer un film Pokémon pour d'autres raisons (genre, le 11ème film est bien dynamique, mais je ne l'aimerai jamais pour avoir cru faire mieux que la relation Flora/Manaphy avec son Aurore et Shaymin), mais si il fait passer le temps, pour moi il a fait son job.

Ça, c'est le pitch que je vous sors à chaque nouveau film pour justifier ma note, mais comme on fête les 20 ans du dessin-animé Pokémon, l'équipe voulait fêter cela avec un film remake de la saison 1 de la série. Donc ils ont voulus mettre un peu plus d'intention dans l'écriture de leur film pour que ce ne soit pas un bête filler.

Donc, nous retrouvons Sacha du Bourg-Palette qui démarre son aventure avec Pikachu et qui vont partir à la recherche du Pokémon Ho-Oh, dès lors qu'ils ont compris la signification de l'Arcenci'Aile que Sacha a reçu de lui.

Au passage, ce n'est que justice d'avoir mis en valeur ce pauvre Pokémon légendaire qui n'a jamais eu de rôle marquant dans l'histoire de Pokémon... Bah oui, pas de film sur lui alors que Lugia en avait eu un, dans Pokémon Or, le scénario ne le met pas en valeur, dans Pokémon Or HeartGold, le scénario le met en valeur 5 minutes et on sent qu'à la base l'histoire a été pensée sans cet intrigue sur lui (contrairement à la quête de Suicune dans Pokémon Cristal qui réussi à s'intégrer au jeu bien que l'histoire ait été pensé sans), on le rend important dans Pokémon Colosseum, mais au final, il n'a pas un rôle majeur (merde, mais même là ils ont donnés plus d'importance à Lugia dans la suite). Au final, Ho-oh est resté prisonnier du rôle de premier Pokémon légendaire vu par Sacha, et on sent qu'il le paie bien cher pour avoir eu ce privilège.

Le scénario est assez prenant, mais il part un peu dans toutes les directions, ce qui rend certains développements expédiés, voir inutiles. Par exemple, l'arc de Papilusion ne sert à rien dans l'avancement du film. Ok, comme c'est le premier Pokémon capturé par Sacha, ça aurait été regrettable de le virer, mais sincèrement, son intrigue n'aurait pas été dans le film, la narration aurait été plus fluide. Si les scénaristes tenaient vraiment à mettre l'arc de Papilusion dans le film, ils auraient pu faire passer cela en clip show, un peu comme dans "Your Name". Les seuls développements parfaitement maîtrisés sont ceux autour de Sacha, Pikachu et Dracaufeu. Cependant, il peut y avoir des choses assez déconcertant avec eux...

Bien qu'elle copie le célèbre moment où Sacha s'est interposé entre Pikachu et les Piafabec, la scène où Sacha sauve Pikachu des Pokémon contrôlés par Marshadow est génial ! Car cette fois, Pikachu était trop faible pour défendre Sacha et ce dernier a forcé son Pokémon à retourner dans sa Pokéball. En terme de personnages, cette scène est de toute beauté, mais... On entend quand même Pikachu parler à Sacha avec un langage humain grâce au pouvoir de l'amitié... Voilà quoi, ça gâche un peu le tout...

Pour les autres personnages :

-Justine est un mélange d'un peu toutes les maingirls de l'anime, certes, on pensera à Aurore en premier parce qu'elle a un Tiplouf comme premier pokémon (au passage, le Tiplouf d'Aurore est une des pires mascottes d'anime selon moi, donc, indépendamment du film, c'est un des éléments qui fait que j'ai du mal à intégrer le personnage), mais elle a une affinité avec les Pokémon Eau, comme Ondine et elle a une attitude de garçon manqué comme Iris. Mais ce personnage en soi n'a rien de très intéressant, on n'a pas l'impression que le personnage ait évoluée (ou qu'elle ait eu besoin d'une évolution) et le film aurait pu marcher sans elle. Et concernant sa backstory...

Elle a un complexe d'infériorité parce qu'elle est la fille de Cynthia et cette dernière n'a pas beaucoup d'estime pour elle, parce qu'elle n'est pas une dresseuse aussi forte... Oui, Cynthia, le Maître Pokémon de la Région Sinnoh... Ce qui offre également un point commun avec Flora qui a un père champion... Et un point commun avec Serena qui a eu des problèmes avec sa mère... Honnêtement, je ne comprends pas l'intérêt d'avoir fait ça. En fait, je crois que cette décision a été prise parce que les scénaristes ne sont pas arrivés à rendre le personnage prenant, alors ils ont décidés d'en faire la fille d'un des personnages les plus populaires de la franchise, comme si c'était en soi un argument nécessaire pour qu'on puisse l'aimer. Et le fait que les 2 personnages n'ont pas de points communs physiques, renforce l'impression que cela a été décidé au dernier moment. Et le pire au final, c'est que cette histoire de mère qui n'a pas beaucoup d'estime pour sa fille... Vous serez d'accord pour dire que ça dégrade le personnage de Cynthia plus qu'autre choses, après, c'est le point de vu de Justine, mais on n'aura aucune réponse à cela dans le film.

-Le personnage d'Honoré est un peu plus intéressant dans sa backstory, qui peut servir de parallèle à d'autres moments du film. Mais l'ennui, vous l'aurez compris, c'est que c'est vite expédié. Après, ce n'est pas un personnage inutile, même si il n'apporte rien à la résolution finale.

-Corix est un personnage qui a un rôle plus important dans le film même s'il est moins présent que Justine et Honoré. Il a également une backstory qui aurait mérité le coup d’œil, mais encore une fois, c'est expédié et ainsi, les éléments de son passé sont résumés vite fait. Après, c'est le cliché du dresseur Pokémon qui ne juge que par la force et qui ne fait pas attention à ce que peu ressentir ses Pokémon, mais il arrive a avoir un bon développement dans le film.

-Marshadow est assez fascinant. De ce que j'ai compris du film, c'est un Pokémon qui soutient les Pokémon légendaire en générale et qui s'assure que tout se passe bien lorsqu'un Pokémon légendaire se prépare à faire une apparition. Le Pokémon est bien écrit pendant une bonne partie du film, mais durant le climax, il réagit un peu comme un idiot.

Parce que bon, même si l'Arcenci'Aile a été perverti par Crorix, Sacha aurait pu le purifier, et Marshadow est bien placé pour le savoir. Donc ses attaques sur Sacha et Pikachu quand ils essaient d'arranger les choses ne sont pas du tout justifiés.

-La Team Rocket... Ne sert à rien... Mais à rien... Non, sérieusement, à rien !

La plupart des problèmes que vous pouvez lire sont les conséquences d'un fan service mal géré. Pour Papilusion et la Team Rocket, cela part du principe que ce sont des éléments importants de l'histoire de Sacha, mais il y a un autre truc que j'ai du mal à comprendre et qui ne peut pas se justifier de la même façon... Pourquoi les personnages de Justine et Honoré représentent du fan service pour la 4ème génération de Pokémon ? Je veux dire, il y aurait pu avoir un personnage lié à la 4ème génération et un personnage lié à une autre génération que la 1, la 4 ou la 7, mais non, tu as 2 personnages qui viennent de Sinnoh avec des Pokémon emblématique de Diamant & Perle. Il est vrai que je suis connu pour ne pas aimer la 4ème génération de Pokémon et mes détracteurs qui ont découvert la licence avec Diamant & Perle vous diront que je ne suis rien qu'un faux fan qui ne devrait pas exister, mais on est tout de même face à un déséquilibré qui ne se justifie pas. Qu'est-ce que je veux dire ? Et bien si Justine et Honoré étaient liés à la 7ème génération comme Crorix, ça aurait au moins eu le mérite d'être justifié par le fait que c'est la génération actuelle. La seule et unique chose qui peut justifier ce favoritisme, c'est si Game Freak a prévu un remake à Pokémon Diamant & Perle sur 3DS entre Pokémon Ultra-Soleil et Ultra-Lune et le jeu de la 8ème génération en développement sur Switch. EDIT : Après réflexion, il y a peut-être une explication simple. En fait, comme la Nintendo DS est une des consoles les plus vendus du monde, beaucoup de joueurs ont commencés avec Diamant & Perle... Donc peut-être que le choix a été fait en fonction de cela. Il n'empêche qu'il y a beaucoup de laisser aller.

Je ne dis pas que le fan service de tout le film est mauvais, mais il est quand même meilleur lorsqu'il est bien géré (en témoigne les caméos des anciens compagnons de Sacha et des personnages issues d'autres films).

Certain me feront remarquer que les défauts que je cite au scénario du film sont des défauts récurrents aux films Pokémon en eux-même. Comme je l'ai dis, ce ne sont que des produits dérivés fait pour divertir les jeunes fans, et ce serait injuste de taper dessus gratuitement, puisque de base, un film Pokémon aujourd'hui n'a pas besoin de beaucoup de profondeur. Et malgré cela, on sent que l'équipe du film voulait faire sortir les fans de l'ordinaire avec ce volet qui se diffère des précédents. Ok, il y a bien des trucs qui peuvent me faire sortir du film, mais en soi, rien n'est ennuyeux dedans et le long-métrage reste très intéressant. Et vous aurez raison, l'ennui... C'est que l'équipe du film aurait pu être encore plus d'ambitieux avec ce projet.

En vrai, le film reste cool dans le fond, le scénario est immergeant, les personnages sont attachants (à part peut-être Justine) et les péripéties sont captivantes. En terme d'animation et de dessin, il y a bien que certains moments qui sont gâchés par d'étranges ralentissement qui ne servent pas à la mise en scène (ce qui fait qu'on a l'impression qu'il manque des frames...), mais dans l'ensemble c'est assez bien fait. J'irai même jusqu'à dire qu'on a là un des meilleurs films Pokémon et qu'on devraient partir sur une trilogie avec ce concept. Mais tout ça selon ce qui définit un bon film produit dérivé.

Comme ils sont partis sur un remake de la saison 1 de Pokémon, on aurait pu s'attendre à quelque chose de meilleur qu'un simple dérivé de l'anime, car ce film va devenir un point de départ pour les nouvelles générations de fans qui n'ont pas connus Pokémon en même temps que nous. Et donc j'aurai souhaité un film plus maîtrisé qu'un simple produit dérivé.

Cela reste un très bon film... Mais un très bon film selon les critères qui définissent un film Pokémon. Et ce sera sur ces critères que je lui donne la note de 8/10, pour ne pas être en contradiction avec les notes que j'ai donné aux autres films Pokémon. Mais si je l'avais jugé en tant que film à part entière, il aurait reçu un 6, ce qui serait resté honorable pour un film Pokémon.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :