AccueilFilm › Certifiée Halal - Film (2014)

Certifiée Halal - Film (2014)

Certifiée Halal - Film (2014)

Certifiée Halal - Film (2014)

Film de Mahmoud Zemmouri Comédie 1 h 25 min 2014

Dans un village reculé du Maghreb, une jeune Française est mariée de force par son frère. Elle va tenter de révolutionner ce petit monde traditionnel.

Informations du fichier


Seeds : 1142
Leechs : 400
telecharger

Quand j'ai promis à Kamuirobotics de l'accompagner voir une de ces comédies françaises nulles dont il raffole tant, il n'a pas hésité une seule seconde et c'est donc vers le Gaumont Aquaboulevard, seul cinéma de Paris "intra muros" à oser diffuser ce brûlot, que nous nous dirigeâmes. Le réseau Gaumont n'étant pas couvert par le pass illimité UGC, on comprend mieux qu'il ait hésité à s'y rendre tout seul.

Kenza habite une cité autour de Montfermeil et dénonce, avec les filles de son collectif "Ni poules ni soumises", le traitement infligé aux femmes mariées de force et à la virginité brandie en étendard de fraîcheur, le fameux "halal" si important aux yeux de leurs futurs époux. Pas trop jouasse de voir sa soeur s'émanciper de la burka, le joyeux Cherif (qu'on avait pu voir dans Dikkenek) décide de la marier de force à un blédard via l'intermédiaire de son cousin vivant toujours au pays, interprété par un Smaïn qui semble n'avoir jamais autant eu besoin de payer ses impôts. Il lui refile donc en scred du GHB et c'est complètement défoncée que Kenza se retrouve expédiée en Algérie, promise à Atallah, un éleveur de moutons et de poulets riche vivant dans un petit village.

Je ne plaisante pas, c'est vraiment d'une comédie qu'il est question, même si au premier abord on peut s'y tromper.

S'il fallait sauver un truc, ce serait indéniablement la photographie. Rien à dire, beau travail, certains plans sont réellement superbes, les environnements algériens magnifiques aident beaucoup il faut avouer.

Pour le reste, c'est absolument épouvantable du début à la fin. Les acteurs cabotinent comme des dingues, le scénario est indigent et à la limite de l'insulte quand il se résoud à base de deus ex machina complètement improbables même pour une comédie du genre, et surtout le film est plombé par des longueurs atroces comme cette cérémonie de mariage avec un concert interminable d'une chanteuse qui enchaîne la totalité de son répertoire sans que l'histoire avance d'un pouce. Un comble quand on ne dure qu'1h30. La bande son est un plagiat pépouze d'Ennio Morricone, le thème principal est pas mal, normal c'est une version à peine modifiée de L'estasi dell'oro. Y'a rien d'autre de bon. Rien. On ne rit jamais. On lève les yeux au ciel, souvent.

Je comprends bien qu'il y ait de la bonne volonté derrière et une envie de faire avancer la cause féminine et de bousculer un peu les traditions surtout quand celles-ci sont aussi rétrogrades, mais faire un bon film c'est bien aussi. La bonne volonté ne fait pas tout. Face à la distribution archi limitée de son film, le réalisateur a soulevé la théorie d'un certain racisme latent. Après tout, il y a des films eux aussi super nuls qui sont mieux distribués. Pourquoi pas, mais j'ai du mal à croire que cette chose puisse être un succès où que ce soit.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :