AccueilFilm › Belles familles - Film (2015)

Belles familles - Film (2015)

Belles familles - Film (2015)

Belles familles - Film (2015)

Film de Jean-Paul Rappeneau Comédie dramatique 1 h 53 min 14 octobre 2015

Jérôme Varenne, qui vit à Shanghai, est de passage à Paris. Il apprend que la maison de famille d’Ambray où il a grandi est au cœur d’un conflit local. Il décide de se rendre sur place pour le résoudre. Cette échappée provinciale changera sa vie…

Informations du fichier


Seeds : 850
Leechs : 298
telecharger

Belles Familles n’adjoint pas de tiret à son titre et se propose ainsi de défiger l’expression pour mieux remotiver les termes qui la composent : la beauté d’un côté, omniprésente dans le film puisque les personnages vont et viennent, se croisent et se rassemblent à mesure qu’ils sont aimantés les uns aux autres par l’amour ; les familles de l’autre, elles qui vivaient fâchées et dont l’unique préoccupation semblait être l’argent.

En orchestrant la séparation de l’adjectif et du nom, le réalisateur donne libre cours aux agissements de ses protagonistes : ils ne tiennent pas en place, sautent de Shanghai à Paris puis de Paris à Londres en passant par la petite ville natale située en région, parcourent sans cesse la maison mise en vente alors que les entrées y sont interdites, partent et retournent, se violentent lors d’un concert de musique classique, se pourchassent en voitures etc. Le film entier se construit sur le mouvement et redouble ainsi la crise de l’unité familiale par une volatilité géographique. Sa structure a priori confuse tend à se resserrer au fur et à mesure des quiproquos et des révélations, jusqu’à ce que les familles soient finalement réunies.

Par son sens du rythme et la qualité de son interprétation, Belles Familles réussit à composer une comédie sur l’éclatement des liens affectifs et familiaux ainsi que leur lent renouement, fragile d’abord. C’est une œuvre qui part de la mondialisation subie – on y parle chinois, anglais, français – pour arriver à une mondialisation choisie, soit le départ volontaire vers Zanzibar, la réunion des amants, le coup de foudre entre le pianiste et Chen Lin. Surtout, c’est une œuvre qui part du chaos pour chercher à restaurer une forme d’harmonie axée sur la réconciliation avec le père : il faut « faire la paix », comme le reconnaît Jérôme Varenne.

Quoi de mieux que de prôner l’écoute et l’apaisement des tensions intestines en ces temps d’isolement et de fracture sociale ? Mise en scène soignée, composition des plans et personnages attachants. Belles Familles est une belle comédie, dans et sur l’air du temps.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :