AccueilFilm › À votre bon cœur Mesdames - Film (2013)

À votre bon cœur Mesdames - Film (2013)

À votre bon cœur Mesdames - Film (2013)

À votre bon cœur Mesdames - Film (2013)

Film de Jean-Pierre Mocky 7 décembre 2013

L'histoire d'un septuagénaire, récemment divorcé, qui dans son désir de reconstruction et la quête d'une nouvelle compagne va redécouvrir des petits plaisirs de la vie et l'art de la séduction.

Informations du fichier


Seeds : 1026
Leechs : 359
telecharger

Christophe,un septuagénaire,est marié depuis trente ans à Yvette.Englué dans la routine de couple et las d'une vie rythmée par des habitudes immuables,il quitte brusquement sa femme et part à la recherche d'une compagne plus jeune.Comme le film suivant de Jean-Pierre Mocky,"Dors mon lapin",celui-ci est sorti directement en DVD.Le réalisateur s'est entouré de ses collaborateurs attitrés de l'époque,le musicien Vladimir Cosma,qui livre une partition pas enthousiasmante mais plus pêchue que d'ordinaire,le chef-opérateur Jean-Paul Sergent,dont la photo très moyenne est cependant plus travaillée qu'à l'accoutumée,le dialoguiste André Ruellan,modérément inspiré,dont les répliques sont parfois drôles,parfois navrantes,le premier assistant réalisateur Antoine Delelis,qui est aussi assistant monteur et comédien,et le régisseur Laurent Biras,qui fait l'acteur lui aussi.Olivia Mokiejewski,la fille de Mocky,apparait au générique en tant que directrice de production.Quant au sémillant Jean-Pierre,non content d'être producteur,réalisateur,scénariste et monteur,il occupe en outre le rôle principal du film,ainsi qu'il l'a souvent fait au cours de sa longue carrière."A votre bon coeur mesdames" est assez raté,ce qui est dommage car le sujet avait du potentiel.Ce n'était pas une mauvaise idée d'évoquer l'usure du couple,la difficulté de refaire sa vie à un âge avancé et la femme moderne dans tous ses états mais hélas,passé une entame très amusante et bien vue narrant ironiquement les affres de l'ennui conjugal et les inconvénients de l'embourgeoisement,on tombe dans un film à sketches mou et décousu qui voit le héros se confronter à toutes sortes de gonzesses barrées qui le déçoivent systématiquement.Avec un humour pataud teinté de misogynie,l'auteur entasse les scènes bâclées qui tournent à vide et se terminent abruptement.Ca ressemble un peu au "Barbe-Bleue" d'Edward Dmytryk et à son cortège d'emmerdeuses patentées,sauf que contrairement à Richard Burton,le héros,interprété par un Mocky totalement éteint,ne zigouille pas les filles et se contente de passer de l'une à l'autre avec résignation.Bizarrement,toutes ces nanas se jettent sur ce vieillard ni riche ni séduisant,ce qui est évidemment invraisemblable mais flatte sans doute l'ego de JP,qui en prenant de la bouteille a toujours vécu avec des filles plus jeunes que lui et déclarait volontiers que les femmes de son âge l'ennuyaient,qu'elles n'avaient plus d'énergie et qu'on ne pouvait donc pas sortir avec elles le soir,propos d'une incontestable élégance.Mais dans le film,soyons juste,Mocky se moque aussi de lui-même puisque ces amazones,pas vraiment conquises par lui,ont toutes un but caché le concernant,de la militante CGT qui veut rendre jaloux son copain à la lesbienne évaporée désireuse de satisfaire son exhibitionnisme,en passant par la révolutionnaire prête à offrir son corps pour la Cause,la grosse en manque d'homme,la nonne qui vient de quitter les Ordres et a le feu au cul,l'échappée de l'asile,la petite serveuse qui fait des passes à ses heures perdues,la femme d'affaires stérile qui cherche un mari prête-nom pour pouvoir adopter un enfant,l'agent immobilier qui aime se faire sauter entre deux visites d'appartements,la jeune vietnamienne en attente d'un mec capable de l'entretenir,elle et sa famille,ou la charmante fermière qui ne trouve pas chaussure à son pied.Tout ceci est raconté de manière laborieuse,pas très bien filmé et émaillé de scènes quelquefois hilarantes mais le plus souvent empreintes de naïveté et de simplisme,n'allant pas assez loin dans la folie et l'érotisme.Heureusement,le cinéaste a réussi à réunir un casting féminin étourdissant bien que sous-employé.Il y a là la rayonnante et spontanée Virginie Ledoyen,Arielle Dombasle qui,en string et guêpière,fait monter la température lors d'une séquence lascive,Elsa Zylberstein qui campe une ex religieuse déchaînée clamant son envie de baiser,une Sylvie Testud charmante en paysanne cherchant obstinément l'amour,et deux révélations,la sexy-chic Pamela Ravassard et la très nature Aurélia Poirier.Seule Julie Ferrier en fait comme trop souvent des caisses en dingue en liberté.Pour le reste,Mocky a sollicité sa clique d'acteurs habituels,dont beaucoup ont des trognes étranges et des physiques disgracieux.Sont présents Dominique Lavanant,Philippe Chevallier,Françoise Michaud,Patricia Barzyk,compagne du réalisateur,les jolies "vues à la télé" Pauline Devi et Jennifer Dubourg,l'inévitable Jean Abeillé nanti de son strabisme prononcé et de sa diction pâteuse,Philippe Phaeton,le black à dreadlocks qui joue faux,Freddy Bournane et sa tronche de gargouille,la grosse Joëlle Champeyroux,et aussi Emmanuel Nakkach,Christian Chauvaud,Raphaël Scheer,Renaud Bouchery,Christophe Bier,l'ex assistant de JPM,et Noël Simsolo.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :