AccueilFilm › Paranormal Activity 4 - Film (2012)

Paranormal Activity 4 - Film (2012)

Paranormal Activity 4 - Film (2012)

Paranormal Activity 4 - Film (2012)

Film de Henry Joost et Ariel Schulman Épouvante-Horreur 1 h 28 min 17 octobre 2012

Fin des aventures de Katie et Hunter dans ce quatrième volet de Paranormal Activity.

Informations du fichier


Seeds : 895
Leechs : 313
telecharger

C'est Halloween et les films d'horreur affluent une fois encore dans cette période de l'année où tous les frissons sont permis. En digne héritier de la saga Saw d'un gore rocambolesque, Paranormal Activity se dresse tel un fanBoy de Blair Witch Project avec la promesse annuelle de foutre les biquettes à quiconque s'aventurerait dans le cinéma du mystérieux Toby.

Et contrairement à beaucoup de sagas à rallonge, les créateurs ont le bon sens très louable de vouloir corriger toujours plus les erreurs faits au long des épisodes (à partir du 2 puisque le premier n'avait pas grand chose à se faire reprocher). Ainsi la stupidité des personnages si fatiguante dans les précédents est beaucoup moins flagrante dans ce quatrième puisque la plupart des personnages semblent vouloir lutter contre Toby. Bien sûr, toute lutte est relative puisque si les personnages étaient si intelligents ils s'en sortiraient sans trop de problèmes faut pas se leurrer (quoique ça pourrait donner un épisode particulièrement épique). Je pense notamment à cette scène où Blondie est enfermée dans le garage et qui, à l'instar de n'importe quelle autre bombasse dans un autre film d'horreur dans la même situation, s'en sort intelligemment. On notera également une plus grande recherche dans la subtilité et dans l'originalité des situations. Les portes qui se claquent c'est mainstream, maintenant le fantôme joue bien mieux avec les émotions des personnages en s'attaquant à un personnage indéniablement faible et en faisant voler des couteaux. Le retour d'un personnage en particulier est très appréciable et permet de construire un peu le puzzle de la saga, dommage qu'elle (et plusieurs autres comme les parents) ne soient pas un peu plus recherchés. La surenchère poussive du troisième est donc révolue au profit de péripéties fraiches et imprévisibles... Mais peu efficaces.

Car le principal problème que pose PA4, en bon film d'horreur qui veut avant tout divertir le public sur le coup, c'est que ça ne fait que très peu peur. C'est sûrement l'épisode le moins terrifiant, notamment parce qu'on sait globalement bien où ça veut en venir (on est rodés maintenant) et surtout parce que les péripéties quoique très bien pensées ne sont pas effrayantes. Et du coup on attend le final avec impatience espérant choper un petit frisson. Et effectivement le frisson arrive avec la scène finale, parfaitement en harmonie avec ce que les films ont proposé jusqu'ici, à savoir un cliffhanger qui laisse bouche bée mais qui ne s'assume jamais vraiment. Finalement, de la même manière que Lost le faisait, PA bâtit son univers film après film laissant entendre assez clairement ce qu'il se passe mais sans ne jamais rien dévoiler de plus. Au-delà de la frustration, j'y vois une manière assez simple de jouer avec le public. C'est facile de faire croire des choses, c'est plus dur de les assumer et de savoir exactement où aller avec ces éléments. C'était un problème du 3, ça l'est logiquement ici aussi.

Reste finalement un divertissement très raisonnable que j'ai regardé avec beaucoup de plaisir en bon fanBoy de film de genre et en grand admirateur de Blair Witch. Je vois les efforts que les réalisateurs y ont mis et je souhaite vivement un renouvellement qui va encore plus loin (épisode épique?) pour le prochain.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :