AccueilFilm › La Concubine - Film (2012)

La Concubine - Film (2012)

La Concubine - Film (2012)

La Concubine - Film (2012)

Film de Kim Dae-Seung Drame et historique 2 h 02 min 6 juin 2012

Informations du fichier


Seeds : 1026
Leechs : 359
telecharger

La Concubine est un film digne d’un roman historique ! Entre les intrigues de pouvoir, de jeunes gens tentent d’échapper à de funestes circonstances.

La Concubine est une histoire à ce point réaliste qu’on peut la vivre différemment à travers chacun de ses personnages. Le sort de Hwa Yeon est certes terrible mais on ne peut ignorer le jeune Prince Sung Won transi d’amour à en devenir fou. Parfois à la limite du documentaire par son niveau de détail dans la description des scènes et des mœurs de Joseon, le film ressemble vraiment à un roman historique.

Le rythme, très rapide au début pour poser le récit, ralentit lors du sacre du nouveau roi. Par la suite, l’accélération des intrigues donne la sensation d’une œuvre écrite pour la littérature plus que pour le cinéma. Pour autant, ce n’est pas désagréable. D’autant que la réalisation vient sublimer le scénario par le travail de l’image, de la lumière et de la mise en scène.

Le travail de la photographie est incroyable. Des tons très chauds pour les scènes d’intérieur viennent sublimer la sensualités des quelques scènes érotiques. Celles-ci ne sont jamais là gratuitement et sont amenées judicieusement dans le récit.

On apprécie les temps que le scénario accorde à la description de l’environnement. Les scènes qui mettent en valeur le mode de vie des eunuques ou des serviteurs sont de vrais délices. Mais le film réussit à l’amener sans entrer dans le registre du documentaire ou de l’importun. L’évolution des personnages, même si elle n’est pas vraiment narrée à cause des ellipses temporelles, est aussi saisissante.

Si, au début du récit, on s’attache aux Roméo et Juliette de l’histoire, on achève le film avec un arrière gout attristé pour le prince Sung Won. Ainsi, sans caricature ni partialité, le film nous entraîne dans le récit amer de ces personnages. Finalement aucun n’est réellement dans son bon droit, comme nous le rappellent les eunuques trente minutes avant la fin. Le film nous fait, avec intelligence, adopter leur posture d’observateurs impartiaux.

La qualité de ce film tant sur le scénario, la mise en scène, la réalisation que la direction des acteurs lui a valu une grande reconnaissance en Corée. En effet, il a crevé le Boxoffice de l’année 2012 avec près de 19 330 302 500₩ de recette, soit 16 millions de dollars, un peu plus de 15 millions d’euros. C’est vraiment une belle oeuvre que vous adorerez si vous aimez l’histoire, les belles images ou l’érotisme. Et pourquoi pas tout à la fois ! En tout cas, juste pour le plaisir des yeux et de l’évolution des personnages, c’est un film que je vous recommande vraiment. Du pur « Paradise » Joseon !

Toute la chronique sur KoreasOwls

Ces fichiers peuvent vous intéresser :