AccueilFilm › Insensibles - Film (2012)

Insensibles - Film (2012)

Insensibles - Film (2012)

Insensibles - Film (2012)

Film de Juan Carlos Medina Fantastique et Épouvante-horreur 1 h 41 min 10 octobre 2012

À la veille de la guerre civile espagnole, un groupe d'enfants insensibles à la douleur est interné dans un hôpital au cœur des Pyrénées.
De nos jours, David Martel, brillant neurochirurgien, doit retrouver ses parents biologiques pour procéder à une greffe indispensable à sa survie. Dans cette quête vitale, il va ranimer les fantômes de son pays et se confronter au funeste destin des enfants insensibles.

Informations du fichier


Seeds : 602
Leechs : 211
telecharger

Depuis quelques temps, je m'intéresse au cinéma espagnol car je lui trouve pas mal de qualités; notamment des histoires originales et des réalisateurs qui prennent le temps de soigner les cadrages ainsi que la photo. C'est une nouvelle fois le cas, ici, avec "Insensibles". On y suit deux histoires entremêlées; la première avec David qui est atteint d'un cancer et qui recherche ses parents biologiques et la seconde, durant l’Espagne franquiste, consacrée à des enfants insensibles à la douleur qui sont enfermés et étudiés dans un hôpital perdu dans les Pyrénées.

Construit comme un thriller, on suit donc en parallèle la quête d'identité de David et la captivité de ces enfants "malades" sous Franco puis durant la seconde guerre mondiale. Et autant la partie contemporaine avec David est convenue, autant celle traitant des enfants est teintée d'une once de fantastique qui la rend intéressante.. Sans forcément ressentir de l'empathie pour les jeunes patients, on est pris d'intérêt pour leur sort et leur avenir. Les acteurs, enfants y compris, étant justes dans leur interprétation,on prend plaisir à suivre ces allers-retours dans le temps même si on devine le dénouement un peu trop vite.

D'ailleurs la fin m'a déçu. Personnellement je la trouve bâclée. Je n'ai pas accroché à l'émotion qu'a voulu insufflé le réalisateur. Pour moi c'est un cliché qui dénote avec l'ambiance si lourde qui s'était instaurée jusque là. Car Juan Carlos Medina, dont je vais suivre de près les prochains films, a indéniablement soigné la réalisation de son oeuvre. C'est sobre mais efficace. Par contre, le film est affublé de l'adjectif "horrifique" et se coltine de manière imméritée, selon moi, une interdiction au moins de 16ans. Pour moi, rien ne légitime cela. Certes, il y a quelques mutilations mais c'est souvent du hors champs donc pas de quoi crier au scandale;

Au final "Insensibles" est un film très sympathique que je recommande plus pour la forme plus que pour le fond. La réalisation est soignée, il y a de très bonnes idées/concepts dans la narration (vision sur le franquisme etc,) ainsi que des prestations convaincantes mais j'ai une impression d'inachevée quand je regarde le film dans son ensemble. Comme s'il ne s'assumait pas totalement. La variable fantastique qui aurait dû/pu porter le film vers des sommets d'originalité finit par l'enraciner dans des standards bien trop conventionnels.Essai pas tout à fait transformé donc. La prochaine fois peut-être !

Ces fichiers peuvent vous intéresser :