AccueilFilm › Le Mariage à trois - Film (2010)

Le Mariage à trois - Film (2010)

Le Mariage à trois - Film (2010)

Le Mariage à trois - Film (2010)

Film de Jacques Doillon Comédie 1 h 40 min 21 avril 2010

Un dramaturge reçoit chez lui les protagonistes de sa nouvelle pièce. Mais la présence conjuguée de son ex-femme, de son nouvel amant, et d'une jeune assistante, va rendre la journée particulièrement tumultueuse, entremêlant création et enjeux sentimentaux.

Informations du fichier


Seeds : 852
Leechs : 298
telecharger

Auguste qui est dramaturge et qui travaille sur une nouvelle pièce vit dans une très grande demeure isolée en pleine campagne. Afin de mettre au point son projet théâtral il invite chez lui les membres de la troupe qui seront appelés à présenter l'œuvre au public. Dans le groupe d'acteurs figurent Harriet l'ex-femme d'Auguste et son amant Théo. Fanny une jeune fille, vient également s'occuper des affaires administratives du dramaturge. Il s'avère que toutes ces personnes réunies et n'étant pas toutes forcément sur la même longueur d'onde vont passer une journée très animée au cours de laquelle les souvenirs et les sentiments s'entrecroiseront avec la création de la pièce.

Tout va se passer en une journée et les événements vont s'enchaîner d'autant plus que la situation n'est pas simple pour ce dramaturge qui voit arriver son ex avec son amant. L'inspiration lui joue des tours, elle s'envole en même temps que les souvenirs se réaniment dans la tête d'Auguste et d'Harriet. Pendant de telles retrouvailles chacun cherche alors à s'expliquer : pouvons-nous renouer, avons-nous les mêmes envies intimes l'un vis à vis de l'autre ? Mais d'un autre côté il y a aussi cet esprit de révolte dû à la jalousie: Harriet est maintenant dans les bras de Théo, le jeune et beau comédien. Pas facile de lutter contre cela pour Auguste qui commence à prendre de l'âge. Il songe aux conséquences d'un "redémarrage" avec Harriet qui tient à avoir des enfants mais que notre écrivain n'a pu lui donner avant leur divorce. Devant tant d'interrogations, tant de doute, Harriet peut-elle tenir le rôle qui lui était imparti dans la pièce? Auguste se doit-il d'en exclure également Théo bien qu'il soit un bon comédien? Le dramaturge va t-il se tourner alors vers Fanny, cette étudiante en droit pure et réservée qui s'occupe de l'administratif? Pourquoi pas? Ferait-elle une bonne comédienne pour partir en tournée avec la pièce ? Mais aussi ferait-elle une bonne épouse pour Auguste? L'indécision règne, alors pourquoi pas un ménage à trois afin de sauvegarder l'attirance que se portent malgré tout Auguste et Harriet? Cela permettrait au dramaturge de se refaire une vie avec Fanny qui serait certainement une bonne mère de famille très amoureuse. La pièce stagne, on fait des auditions et Fanny révèle un certain talent de comédienne. Pour résoudre le pour et le contre de cette situation, rien ne vaut un jeu de questions entre les quatre protagonistes. Cela permettra de libérer les esprits et de finir peut-être la pièce!

Comme vous pouvez le constater en lisant le paragraphe ci-dessus, par les questions posées à tord ou à raison, il faut reconnaître que la démarche que nous impose Jacques Doillon est très touffue et tortueuse. L' intrigue reste en suspend, l'indécision se fait jour dans toutes ces scènes alambiquées et franchement j'ai fini par me lasser de toutes ces avancées, ces reculades, ces invectives qui emplissent cette journée torride dans cette grande demeure campagnarde. Et puis je me suis aperçu à la fin du film que tout cela en fait était bien conventionnel et que le sujet n'avait pas avancé d'un pouce. Alors je me suis dis : "tout cela pour ça !". Par contre on sent que le réalisateur aime voir ses comédiens s'exprimer et jouer un peu à leur bon vouloir. Le style est tout de même très théâtral dans ce huis-clos et je trouve que cela nuit à l'intérêt du sujet. Je n'ai pas eu l'impression d'être au sein d'une histoire réaliste mais plutôt au milieu d'un exercice de déclamations digne des grandes tragédies et cela m'a énormément gêné. Je n'ai donc pas été sensibilisé par cette histoire comme je l'aurais souhaité. L'interprétation est excellente et j'ai beaucoup apprécié le couple formé par Pascal Grégory, le dramaturge, et son ex-femme jouée par une très énigmatique Julie Depardieu. Mention très bien également à la non moins énigmatique Agathe Bonitzer que je découvre, dans le rôle de Fanny. Louis Garrel tire fort bien son épingle du jeu dans son interprétation de Théo.

Personnellement je n'ai pas vu là un film du meilleur cru de Jacques Doillon avec lequel j'ai un peu tendance, je dois bien l'avouer, à décrocher depuis quelque temps. J'ai trouvé cette réalisation assez fade comme nous en sert un peu trop souvent le cinéma français. On baptise cette œuvre de "comédie", pourquoi pas! Pourtant l'atmosphère n'est malheureusement pas à la fantaisie d'où ma déception. Triste comédie !

Ces fichiers peuvent vous intéresser :