Stockholm Sardou #29 : Le grand classement 2018 et vos cadeaux de noël

Joyeux noël ! 

Pour fêter la fin de l’année, on a dédicé de vous faire un cadeau : à l’instar des autres podcasts, on dresse le bilan de l’année, et on classe donc par ordre de qualité les albums sortis par Michel Sardou en 2018. Le débat a parfois été houleux, mais on a réussi à se mettre d’accord.On en profite pour vous faire quelques cadeaux aussi au passage, cachés sous le sapin.

Très bonne écoute et bonne fin d’année !

Stockholm Sardou #28 – Hors Format, disque 2 : la sélection finale

Et voici la deuxième partie de notre épisode fleuve sur Hors Format ! Toujours en compagnie de Audrey, nous couvrons le deuxième disque du double album épique de Michel, en continuant de séparer le bon grain de l’ivraie pour aboutir à la tracklist idéale. Enfin selon nous.Beaucoup de calembours à la limite de l’acceptable, beaucoup d’imitations pleines de risques, et plein d’explications sur les chansons qui se sont dessinées parfois au dernier moment.

Spoiler : il y a beaucoup d’imitations dont une de Emmanuel Macron.

Très bonne écoute !

#26 – Hors Format / Disque 1 : Choisir, c’est renoncer

Depuis le temps, il fallait bien qu’un jour ou l’autre on se frotte au plus grand album de Michel Sardou – en durée du moins – à savoir Hors Format, double album fleuve paru en 2006. Sombre, mélancolique, saturé de guitares et occasionnellement joyeux, Hors Format est l’archétype de ce qui caractérise souvent les double-albums : inégal, rempli de chansons qui ne ressemblent pas,  ou d’autres qu’on aurait plutôt vu en Face B.

C’est pour ça que nous avons décidé de trancher dans le vif ! A album exceptionnel, dispositif exceptionnel : Tout d’abord parce que l’on va scinder l’exploration de l’album en deux épisodes. Ensuite parce que l’on a une invitée ! Il s’agit de Audrey, qui nous a fait l’honneur de nous accompagner pour les deux émissions qui vont servir à couvrir l’album.

Et enfin, on a décidé de se livrer à un petit exercice de pure forme : Faire de Hors Format un album simple au lieu d’un double, c’est à dire « éliminer » (transformer en face B) toutes les chansons qui nous plaisent moins, et garder pour l’album celles qui nous plaisent. Et pour y arriver, nous avons voté à bulletin secret à chaque tour, parce que les choses légères se doivent d’être traitées avec sérieux !

Lancez donc l’écoute et découvrez quelles chansons nous avons gardés pour le disque 1, la suite dans 5 jours !